L’automobile en France

Histoire

Histoire de l'automobile
L’histoire de l’automobile parle de la création et de l’évolution de l’automobile, les avancées technologiques importantes qui ont totalement transformé les habitudes dans plusieurs pays pendant le XXe siècle. C’est pendant la révolution industrielle au XIXe siècle que nait l’automobile quand la technique utilise la machine à vapeur comme énergie pour utiliser en suite le pétrole et le moteur à explosion.

Au fil des années, l’automobile a fini par devenir indispensable dans les pays développés où il est utilisé comme moyen de transport principal facilitant le déplacement des marchandises et des personnes. Son industrie fut très active et a considérablement influencé le début du XXe siècle et son envol au niveau mondial a été impressionnant avec la production de 250 000 automobiles en 1907, 500 000 unités en 1914 avec la mise en circulation de la Ford T et avant la Deuxième Guerre mondiale, ce sont 50 millions d’unités qui furent produites. Et au cours des Trente Glorieuses, le nombre de voitures produites a été multiplié par trois au point d’atteindre 300 millions en 1975. En 2011, l’industrie automobile a produit plus de 76 millions de véhicules.
Grâce à l’automobile, le transport a donné un nouveau sen aux transports entrainant d’importantes transformations sociales surtout sur la manière dont les individus perçoivent l’espace.

En France

Voitures françaises
L’industrie automobile française fait partie des industries automobiles les plus importantes au monde. La France fut l’un des premiers pays à se lancer dans la construction automobile et à occuper, la 11e place dans la production automobile mondiale avec 1 970 000 unités produites en 2015. Parmi les principaux constructeurs automobiles français vous avez le Groupe Renault-Nissan qui occupe la 4e place au niveau mondial et le Groupe PSA (qui a d’ailleurs racheté Opel, une marque allemande) qui se place à la 9e place dans le monde par rapport aux véhicules écoulés en 2015. L’industrie automobile française, occupe une place importante dans l’économie de la France. En fait, le secteur emploie environ 440 000 personnes parmi lesquelles vous avez, 126 000 chez les constructeurs et motoristes, 66 000 chez les équipementiers et 19 000 chez les carrossiers et aménageurs. En France, l’industrie automobile, réalise 16% du d’affaires de l’industrie en général.

Dans le monde

Voitures allemandes
Dans le monde, l’industrie automobile a contribué aux échanges économiques commerciaux et culturels et permis de construire plusieurs infrastructures. La voiture deviendra un mode de consommation grand public et celle-ci est considérée comme un outil indispensable dans les familles comme d’autres outils tels que le réfrigérateur, la télévision ou autre. Dans les pays développés, la voiture joue un rôle important pour les familles. C’est à la fois un outil qui traduit l’ascension sociale, elle est utilisée pour les loisirs mais également pour des activités professionnelles. L’automobile, occupe une place non négligeable dans le mode de vie actuel.

Elle a beaucoup impacté la vie sociale au point de créer des polémiques qui n’ont fait qu’enfler depuis son apparition à nos jour. Alors qu’elle est regardée comme une avancée considérable en termes de mobilité et de confort au cours des années 1920 période où tous les foyers se bousculent pour en avoir l’automobile a été critiquée à cause des problèmes environnementaux et sociaux qu’elle engendre. En l’adoptant, les consommateurs avaient désormais le choix entre les moyens de transports en communs comme les tramways en ville, le train pour transports interurbains. Mais vers le XXe siècle et du XXIe siècle l’automobile qui avait déjà fait face aux multiples problèmes pétroliers, doit désormais affronter la diminution immanquable du pétrole, au réchauffement climatique et aux limitations d’émissions polluantes auxquelles l’industrie doit se soumettre.

Économie de l’automobile

Economie de l'automobile

En France

Le secteur de l’industrie automobile française a enregistré une hausse en termes de production. Les constructeurs ont jouis de la reprise du marché en Europe. La production automobile en France a connu une hausse de 6,6% au niveau mondial. Après avoir timidement repris en 2014 et traversé deux années de baisse (2012 et 2013), les exportations d’automobiles se sont accrues de 10,1% en valeur en 2015. Celle-ci s’est établies à 42,5 milliard d’euros un niveau jamais atteint depuis 2008. Mais l’importation qui a connu une augmentation de 11,8% est déficitaire et pèse sur les échanges extérieurs qui chutent de 1,1 milliards d’euros. En France, 1,8 millions de véhicules particuliers ont été produits en 2014. Le secteur qui emploie 440 000 travailleurs en France répartis entre les équipementiers, les carrossiers, les aménageurs, les constructeurs et les motoristes, l’industrie compte 4400 sites sur lesquels, les automobiles sont produites. Ces sites sont la propriété de plus de 35 00 entreprises. La production des deux groupes automobiles français (PSA Peugeot Citroen et Renault) représentait 6,7% de la production mondiale de véhicules léger et au niveau européen, PSA remporte la seconde place sur le marché des constructeurs avec 10,8% après Volkswagen.

Dans le monde

Dans plusieurs pays développés, l’industrie automobile occupe une place importante, économiquement parlant. Elle a souvent joué un rôle stratégique à cause de son voisinage avec les industries alimentaires et militaires d’un point de vue historique, de la place qu’elle occupe dans le PIB et l’emploi qu’elle offre dans plusieurs pays tels que la grande Bretagne, les États-Unis, l’Allemagne et l’image qu’elle véhicule par rapport à un pays à l’extérieur. L’industrie automobile repose sur plusieurs groupes d’assembleurs finaux qui se servent de plusieurs pièces automobiles produites par plusieurs fournisseurs et sous-traitants, mais la tôlerie, la production de moteurs est toujours réalisée en interne. La production totale des voitures particulières au niveau mondial s’était fixée à 83 millions dépassant de 8% la production de 20%. Dans ce secteur plusieurs équipementiers sont sélectionnés comme Denso, Delphi, Visteon, Valeo, Faurecia, Magna International, Bosch. Notons en passant que le chiffre d’affaires des équipementiers dépasse les 10 milliards d’euros.

Environnement

Environnement automobile
Malgré la transformation qu’elle a opérée au niveau social, l’automobile a tout de même fait l’objet de nombreuses critiques à cause de ses effets par rapport à l’utilisation de carburants fossiles dans les moyens de transport. En fait, plusieurs études et rapports prouvent que les émissions de gaz polluants issues des automobiles propagent des gaz à effet de serre. Vous avez aussi les gaz issus des climatiseurs qui affaiblissent la couche d’ozone, causant des conséquences fatales au point d’affecter la qualité de l’air et de l’environnement.

La hausse du nombre de véhicules mis en circulation, affecte considérablement l’environnement. Dans la liste des nuisances provoquées par le transport routier vous avez la pollution atmosphérique par les émissions de Co, les hydrocarbures imbrulés, les oxydes d’azote, les particules, la hausse des émissions sonores, les déchets issus de la production des véhicules et les restes. Mais avec l’évolution du secteur plusieurs recherches ont été menées et plusieurs normes antipollution ont permis de concevoir des voitures écologiques et économes.

Sécurité routière

Sécurité routière
La sécurité routière représente un défi majeur de santé publique et de protection de personnes. En initiant des campagnes de prévention routière, en mettant en place des moyens de contrôle avec l’évolution de la loi, le gouvernement veut encourager les conducteurs à respecter le code de la route à surtout contrôler la vitesse, pour la sécurité des utilisateurs tels automobilistes, motocycles, les personnes exposées aux accidents graves et piétons). Pendant plusieurs années, la France fut l’un des pays Europe où le danger de la route était présent. Mais dès 1972, la façon dont la sécurité routière était gérée a considérablement évolué et plusieurs actions ont été lancées par les autorités entrainant la baisse du nombre de personnes tuées sur les routes. D’ailleurs, plusieurs politiques se sont engagés pour enrayer ce fléau malgré les différences d’opinion. Ce qui permis d’instaurer le permis à points, des stages de sensibilisation adressés aux automobilistes contrevenants, et autres programmes éducatifs.

Marques auto Françaises

Marques françaises
Pionner dans le secteur de l’industrie automobile, la France occupe désormais la 13e place dans le rang des pays producteurs d’automobiles. Avant la guerre, les voitures françaises symbolisaient le luxe avec des marques telles que Bugatti, Delahaye, Voisin, Delage, Talbot. Mais après la guerre mondiale, l’industrie automobile française a eu du mal à se relever et plusieurs marques avaient d’ailleurs disparu pendant que d’autres continuent à résister comme Citroën, Peugeot, Simca, Renault, Panhard…mais Facel Vega ne réussira pas à obtenir une place de choix, alors que Bugatti et Delahaye seront appelés à s’éteindre. Alpine sera abandonnée par Renault, alors que Venturi, se séparera du marché des sportives pour se lancer sur le marché des voitures électriques.
Essentiellement orientée sur l’Europe, les marques automobiles françaises telles que Peugeot, Citroën et Renault vont subir le spectre de la crise économique. Aujourd’hui, ces marques essaient de fournir le marché avec des modèles toujours améliorés, confortables et performants.

Marques auto étrangères

Marques étrangères
Il existe plusieurs constructeurs automobiles dans le monde installés dans plusieurs pays tels que les Etats-Unis, le Japon, la France, l’Allemagne, la Suède, l’Angleterre, l’Italie, la Chine, la Russie, l’Inde, … bref la liste est longue ! Ceux-ci sont implantés dans plusieurs pays et surtout les pays où la consommation automobile est importante. Ces constructeurs automobiles ont commencé à s’implanter dans les pays émergents, des pays où la population touche des revenus adéquats avec un train de vie qui tend à s’améliorer avec l’évolution des conjonctures. Depuis plusieurs années l’industrie automobile emprunte le chemin de la délocalisation, une façon pour elle de présenter ses marques à l’étranger et de gagner une part de marché ou en partager avec d’autres constructeurs. Et parmi les marques vous avez Toyota, Mazda, Honda, Nissan, Hyundai, Volkswagen, BMW, Ford, Chevrolet, Volvo, Skoda, Lada, Smart, Kia, Chevrolet, Jeep, Porsche, Fiat, Chrisler Geely, Heuliez, Mercedes, et autres…