Zoom sur BMW

0

Histoire

Histoire de BMW
Constructeur automobile allemand de renom, BMW : Bayerische Motoren Werke (Manufacture bavaroise de moteurs) est une entreprise industrielle allemande spécialisée dans la construction d’automobile de luxe, sportive, haut de gamme mais également des motos, alors qu’autrefois, elle fut spécialisée dans la construction de moteurs d’avions.

L’entreprise fut créée par Gustav Otto et Karl Friedrich Rapp le 7 mars 1916 et a un siège social à Munich. L’entreprise a été créée après la fusion de deux entreprises de mécanique de Munich la Bayerische Flugzeugwerke et Rapp Motorenwerke, spécialisé dans la fabrication de moteurs d’avions. Le logo de la marque réutilise le cercle noir du logo de Rapp, avec au milieu le bleu et blanc qui symbolise les couleurs de la Bavière. En 1917, quand l’entreprise s’appelle Bayerische Motoren Werke, les patrons de l’entreprise prennent la décision d’utiliser les couleurs de la Bavière. Cependant, pour ne pas créer des irritabilités de la monarchie très centralisatrice et éviter les aptitudes régionalistes, les couleurs bavaroises sont interverties au point de faire passer le bleu avant le blanc. Alors que la guerre sévit, l’entreprise reste prospère, mais à la fin de la guerre, les choses deviendront difficiles pour l’entreprise après le Traité de Versailles en 1919. Ce traité empêche les entreprises allemandes de poursuivre leurs activités dans le domaine militaire surtout dans l’aéronautique.

Quand Herman Quandt prend la direction de l’entreprise en 1959, BMW va renouer avec le succès. Grand financier, Herman Quandt choisir une nouvelle stratégie afin de produire des modèles accessibles aux clients. C’est à cette époque que la BMW 700 sera mise en vente et rencontrera un franc succès. Et au cours des années 1960 l’entreprise va connaitre plusieurs réussites. Avec les modèles 1500, la firme se lancera vers le futur via la Neue Klasse. En lançant la série sportive dotée de deux portes que le groupe va devenir célèbre qui lui ouvrira les portes de l’international. Pendant les années 1970 et 1980 l’entreprise va rester florissante, alors qu’à l’époque la situation économique était complexe. Et en 1979, l’entreprise signe un accord avec Steyr-Daimler-Puch pour produire des moteurs diesels. La firme inaugure en 1984, l’usine de Regensburg pour la production des modèles de série 3. C’est une berline familiale, vendue en 1975 qui permettra à la marque de rencontrer un franc succès.

Situation économique

Le groupe BMW a réalisé des livraisons impressionnantes en 2017, avec 2,09 millions de véhicules. Les ventes en augmenté de 4,1% sur une année à 2,46 millions de véhicules. Tous ces chiffres montrent que le groupe BMW, demeure le plus grand constructeur d’automobiles premium au monde avec ses marques Rolls-Royce, Mini BMW. Les ventes chez BMW ont évolué de 4,2% avec 2,09 millions de véhicules portées par son tout-terrain urbain de la famille BMW X et le décollage des véhicules sportifs BMW M. les marques mini ont été écoulées à 372 000 unités, alors que les Rolls-Royce ont enregistré une baisse de 16% avec 3360 voitures. Quant aux ventes de motos, BMW a enregistré une hausse de 13% en 2017 avec 164 000 motos vendues. Le constructeur a également pu écouler 100 000 véhicules électriques ou hybrides en 2017. Ainsi, 103.000 BMWi, BMW iPerformance et Mini électriques ont été livrés.

Modèles

Modèles de BMW
Depuis plusieurs années, les modèles proposés par BMW, se distinguent par des un nombre composé de trois chiffres avec le premier qui correspond à la catégorie de voitures, les deux autres chiffres correspondent à la cylindrée du monteur avec une lettre qui indique le carburant qu’utilise le véhicule ou le type de transmission. Parmi les séries actuelles vous avez la BMW Série 1 la Citadine, la BMW Série 2 coupé et cabriolet, la BMW Série 3 berline familiale, break (touring) et Gran Turismo (GT), la BMW Série 4 existant en coupé, coupé-cabriolet et coupé quatre-portes (GranCoupé, la BMW Série 5 disponible en berline routière, en break et en GT, la BMW Série 6 proposée en coupé, GranCoupé, la BMW Série 7 disponible en berline de prestige, haut de gamme, la BMW Série 8 existant en coupé grand tourisme, la BMW X1 : SAV (Sports activity vehicle), la BMW X2 SAV (Sports activity vehicle), la BMW X3 SAV (Sports activity vehicle), la BMW X4 SAC (Sports activity coupe) selon la définition de BMW19,20, la BMW X5 SAV (Sports activity vehicle) haut de gamme,la BMW X6 SAC (Sports activity coupe), la BMW Motorsport sportifs et haut de gamme proposé en plusieurs Séries 1, 2, 3, 4, 5, 6, Z3, Z4, X5, X6 et BMW série Z disponible en coupés et roadsters sous les séries Z1, Z3, Z4, Z8 et enfin la BMW série i, une berline compacte électrique i3, et une sportive hybride i8

Positionnement sur l’électrique

Face à une concurrence ardue, BMW reprend la route de l’électrique et voudrait produire commercialisé 25 véhicules électrifiés à l’horizon 2025. Et parmi ces véhicules douze seront totalement électriques avec une autonomie de 700 km, alors que les hybrides rechargeables seront équipés d’une autonomie de 100 Km. Le groupe envisage garder sa place dans le segment de la voiture électrique premium un segment dans lequel, il fut précurseur en 2013 avec l’i3. Mais, BMW ne veut pas faire de la voiture totalement électrique son fer de lance.

Partagez !

Les commentaires sont fermés