Zoom sur Renault

0

Histoire

Histoire de Renault
Renault est un célèbre constructeur automobile français connu à l’international. Groupe industriel, il fut fondé à la fin du 19e siècle par deux frères à savoir : Louis Marcel et Fernand Renault. Ils voulaient créer une automobile puissante et innovante, une idée qui caractérisera les créations du groupe, même s’il faisait face à d’importants problèmes financiers rencontrés à l’entame des années 2000 et la crise financière de 2008.

Tout commence avec Louis Renault affichait une passion pour l’automobile sportive et un amoureux de courses. Ce dernier s’est intéressé à la mécanique à l’âge de 14 ans. Avec son frère, ils voulaient mettre en place une stratégie agressive et permettre à leur activité de durer dans le temps en orientant leur stratégie marketing sur la course automobile. Et Louis Renault réalise qu’à cette époque, pour qu’un véhicule soit accepté, il doit être testé. Ce qui va permettre aux deux frères d’enchainer les victoires dans différentes compétitions automobiles glorieuses. Une stratégie qui leur permettra d’augmenter la production de véhicules Renault.

Le plus impressionnant avec Louis Renault, c’est qu’en 1899 il obtient une course Paris-Ostende à bord de sa première voiturette Renault. Envouté par le gout de la compétition, les deux frères profitent de cette période favorable pour lancer leurs produits sur le marché des automobiles car celles-ci sont reconnues pour être légères et dotées d’excellents moteurs. Et à cette époque, une voiturette était proposée sur le marché à 3000 francs.

Âgé de 24 ans, Louis Renault gagne la course Paris-Berlin dans la catégorie des moins de 400 kg. En 1902, Renault remporte la course Paris-Vienne sur une distance longue de 990 km alors que la route est abrupte mais elle parvient tout de même à affronter d’autres bolides tels que Mercedes dirigée par le compte Zborowski et la Panhard pilotée par Henry Farman. Et les succès de Renault commencent évidemment quand Ferenc Szisz, un pilote hongrois remporte le grand prix automobile de l’ACF en 1906 à bord d’une Renault AK 90 chevaux. Et celle-ci a été produite à partir de 1901 et s’est achevée en 1908.

Mais Marcel Renault fera un accident qui lui coutera la vie en 1903 et Fernand ne pourra plus reprendre le chemin des pistes car obligé d’attendre son rétablissement. Ce qui permettra à Louis Renault de rester le seul maitre chargé de diriger l’activité. Et ce dernier deviendra le seul propriétaire de la marque Renault Frères qui disparaitra dès 1909 et s’appellera désormais Société des Automobiles Louis Renault.

Soupçonné de collaborer avec le régime Nazi, Louis Renault fut arrêté par les FTP et il mourra en détention ensuite. Et l’entreprise va à nouveau être dissoute à partir du 16 janvier 1945 et passé sous le giron de l’Etat et sera dénommée Régie nationale des usines Renault.
Ensuite, Renault se lance dans la Formule 1 sur le segment sport auto où il va remporter plusieurs championnats du monde avec Williams au début puis, Fernando Alonso. Ce qui sera la démonstration des prouesses technologiques de la marque qui possède une connaissance impressionnante.

Situation économique

Constructeur très prolifique, Renault a réalisé un bénéfice net 2017 en progression de 50% et s’établissant à 5,1 milliards d’euros. Propriétaire de cinq marques à savoir Dacia, Renault, Renault Samsung Motor, Alpine, Lada, le groupe Renault a écoulé 3,76 millions d’unités en 2017. Il prévoit une hausse de son chiffre d’affaires à plus de 6% pour l’année 2018. En 2017, le chiffre d’affaires de la marque a évolué de 14,7% à 58,8 milliards d’euros avec l’arrivée de la filiale russe Avtovaz. Quant à la marge opérationnelle est de 3,9 milliards d’euros. Globalement, la marque a atteint son objectif pour l’année 2017 et celui-ci a dépassé les 50 milliards d’euros de ventes.

Modèles

Modèles chez Renault
La marque Renault s’est surtout distinguée avec ses modèles qui ont réalisé les meilleures ventes en France et en Europe tels que les Juvaquatre, la Dauphine, la R5, la Clio, la 4CV. Depuis la marque au losange a évolué et propose des concepts automobiles tels que les berlines à hayon, équipant la R4, la Renault 16 qui sera élue voiture de l’année en Europe en 1966. D’autres modèles vont marquer les réussites de l’enseigne. Actuellement, Renault commercialise des modèles phares comme la Twingo III, une citadine, la Renault Pulse, la Nissan Micra, la Renault Zoé, la Renault Clio IV, la Renault Clio IV, la Renault Sandero, la Renault Sandero , la Renault Logan II, la Renault Symbol, la Renault Scala, la Renault Mégane IV, la Renault Mégane IV, la Renault Fluence, la Renault Talisman, la Renault Espace, Kadjar, dans la catégorie des SUV, la Renault Initiale, Kangoo et bien d’autres…

Positionnement sur l’électrique

Sur l’électrique, Renault s’illustre parfaitement avec son modèle phare « Zoé » présenté en 2011 au salon de Genève. Elle fut écoulée à 1000 unités la même année en un seul mois. Autre véhicule, électrique commercialisé par Renault, c’est la Z.E. la Zoé est dotée d’un moteur électrique de 65 kW avec une batterie lithium-ion installé à plat dans le plancher avec une capacité de 210 km d’après le cycle NEDC. A l’horizon 2022, le constructeur automobile vise commercialisé 21 modèles dotés d’un moteur électrique ou hybride dont l’un qui tournera au diésel. Les voitures électriques représentent 60% des ventes de la marque. Ainsi, dans cinq ans, 21 nouveaux modèles de la marque Renault seront produits parmi lesquels, huit qui seront totalement électriques et douze hybrides.

Partagez !

Les commentaires sont fermés