1 février 2023
Permis de Conduire

Gérer son stress lors de l’examen du permis de conduire

Passer l’examen pour l’obtention de son permis de conduire peut s’avérer être stressant. Toutefois, faites attention à ne pas confondre le stress lié à votre enthousiasme, car sachez-le, il existe deux principaux types de stress. Il s’agit du bon stress donnant envie de réussir et du mauvais stress qui peut vous amener à tout rater en un laps de temps. Vous avez certainement envie d’en apprendre un peu plus à propos de ce dernier type, afin de savoir le dominer ? Alors cet article vous en parle dans les lignes ci-après.

Les effets du mauvais stress 

S’il est connu que le bon stress est source de motivation, il faut noter que le mauvais stress quant à lui, impacte de façon négative sur la mémoire. Il déclenche une pression qui peut vous faire perdre les moyens et il est important que vous appreniez à le dominer si vous êtes à la quête de votre permis de conduire ou de son duplicata.

Pour savoir gérer ou réduire votre stress pendant un examen, il est capital que vous soyez au courant des possibles effets qui pourraient vous faire prendre conscience que vous êtes dans une telle situation. Le stress peut se traduire par des maux de têtes ou des maux d’estomac. Il peut aussi se manifester par :

  • Des nausées ;
  • Des palpitations ;
  • Un souffle court ;
  • Des douleurs musculaires ;
  • De l’anxiété ;
  •  Des difficultés à se concentrer ;
  • La gorge nouée ;
  • Une perte de moyens.
  • Des troubles de la mémoire ;
  • De l’irritabilité ;
  • De la colère…

Quelques actes à poser afin de réussir à contrôler son stress le jour de l’examen

Une fois que vous avez une idée des effets qui découlent d’un stress, vous pouvez réussir à les dominer. Il existe à ce sujet, diverses solutions permettant de réduire son niveau de stress en examen du permis de conduire. De ce fait, effectuez suffisamment d’heures de conduite pour avoir la maîtrise. Cela vous aidera à moins stresser au volant.

Révisez bien le Code de la route et n’hésitez pas à poser toutes sortes de questions durant vos leçons de conduite. Prenez connaissance de la grille d’évaluation et exercez-vous sur le lieu de l’examen, afin de mieux repérer les éventuels pièges. Faites également du sport et de la méditation en vue de vous relaxer avant le jour J. Prenez un repas bien équilibré la veille de l’examen et surtout, évitez de prendre des excitants tels que le café ou l’alcool. Couchez-vous tôt et n’oubliez pas de prendre un repas équilibré le jour de l’examen.

Le jour de l’examen : comment dominer le stress ?

Après avoir posé en amont tous les actes pouvant vous aider à avoir confiance en vous, le jour de l’examen armez-vous de positivité. S’il vous arrive de sentir un effet de stress, pratiquer la respiration abdominale qui consiste à gonfler le ventre d’aire lors de l’inspiration avec le nez et à expirer lentement par la bouche. Faites-le sur une bonne durée, car cela vous aidera à décharger complètement le poids que vous ressentirez sur la poitrine. Communiquez avec vous-même et rassurez votre esprit que vous êtes au bon endroit pour une bonne cause !

A Lire en complément : La sécurité routière en France