23 avril 2024
moto

Tout ce qu’il faut savoir avant de conduire une moto en 2023

Vous avez envie de vous mettre à la moto en 2023 ? Excellente idée ! La conduite d’une moto offre des sensations de conduite uniques, constitue un véritable loisir et permet de remonter les files de bouchons. Dans cet article, on récapitule les étapes à respecter avant de conduire une moto, du permis à l’achat en passant par les démarches administratives.

Quel permis pour quel type de moto ?

Il existe plusieurs permis deux-roues permettant de conduire différents types de moto :

  • Le permis AM (ou BSR) permet de conduire des petites cylindrées de moins de 50 centimètres cubes. Il est accessible dès 14 ans via une formation de 8 heures, et est inclus dans le permis B.
  • Le permis A1 permet de conduire des motos légères de moins de 125 centimètres cubes. Il est accessible dès 16 ans en passant le code moto et après 20 heures de leçons de conduite. Le permis B permet également de conduire ce type de cylindrées s’il est complété d’une formation de 7 heures.
  • Le permis A2 permet de conduire les motos dont la puissance n’excède pas 35 kW. Il est accessible dès 18 ans en passant le code moto et après 20 heures de leçons de conduite.
  • Le permis A permet de conduire tous types de motos. Il ne peut être obtenu qu’après avoir passé une formation de 7 heures, réservée aux détenteurs du permis A2.

Choisir quelle moto acheter

Le premier paramètre qui va guider votre choix de moto est évidemment le permis : votre moto doit correspondre aux catégories que vous êtes habilité à conduire. Ensuite, le choix de la moto se fera en fonction de vos goûts, mais aussi de votre niveau et de l’utilisation que vous aurez du véhicule :

  • Les basiques-utilitaires et les roadsters sont idéales pour les débutants (maniables et peu onéreuses) ainsi que pour la conduite en ville (petit gabarit, légèreté).
  • Les routières et les GT (Grand Tourisme), très confortables, sont conçues pour les longs trajets sur route et autoroute.
  • Les customs et les néo-rétros se caractérisent par leur style vintage.
  • Les sportives sont des motos puissantes réservées aux conducteurs expérimentés.
  • Les motos cross, trial ou enduro sont adaptées à la conduite tout-terrain.

En plus de la moto, pensez à vous procurer les équipements obligatoires : casques, gants, gilets de haute visibilité.

Faire les papiers pour la moto : assurance et carte grise

Les principales démarches administratives à effectuer concernent l’assurance et la carte grise. Les nombreuses compagnies d’assurances proposent de multiples formules offrant diverses options. Les formules basiques (assurance au tiers) n’offrent que les garanties minimales : la responsabilité civile obligatoire, et souvent la couverture des dommages corporels du conducteur. Les formules plus avancées (et plus onéreuses) offrent toutes sortent d’options pour le vol, les incendies, les catastrophes naturelles, le bris de glace ou encore les équipements de motard.

Pour la carte grise, c’est plus simple : il suffit de passer par un service d’immatriculation habilité par l’État ou directement par l’Agence Nationale des Titres Sécurisés – ANTS (les démarches sont entièrement dématérialisées). Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article de Turbo sur les cartes grises.