24 mai 2024
telephone volant voiture

Code de la route : les restrictions pour les téléphones portables

Les accidents de la route sont de plus en plus fréquents dans le monde. L’utilisation du téléphone portable au volant est l’une des causes premières des accidents sur la route. Pour réduire les accidents de ce type, le code routier a défini des réglementations et restrictions pour l’usage de tels appareils en voiture. Voici quelques restrictions que les conducteurs doivent respecter pour la sécurité routière.

Ce que dit la loi sur l’usage du téléphone portable du volant

Si vous avez suivi une formation en auto-école, vous savez que le Code de la route prévoit plusieurs restrictions pour assurer la sécurité routière. Pour plus de prudence sur la voie, il est dans l’intérêt de tout un chacun de respecter ces règles. Voici quelques-unes des restrictions prévues par le Code sur l’usage du téléphone portable au volant.

Interdiction de tenir un téléphone portable en main au cours d’une conduite

L’utilisation du téléphone portable apparaît de plus en plus comme un problème majeur de sécurité routière. Pour réduire les risques qui y sont liés, le Code interdit son utilisation au volant. Depuis juillet 2015, il est formellement interdit de tenir un téléphone portable en main au cours d’une conduite en auto. Cette disposition s’applique à tous les types de conducteurs.

Que vous soyez un conducteur de véhicule ou d’engins deux-roues motorisés, vous ne devez pas tenir un téléphone portable en main au volant. Ceci reste valable pour le chauffeur pilotant un gros porteur, les conducteurs ne peuvent pas non plus poser les téléphones portables sur leurs genoux ou sur un siège du véhicule.

Autorisation d’utiliser un kit main-libre

Le Code a prévu une alternative à l’utilisation du portable au volant. Il autorise l’utilisation d’un kit main-libre sans manipulation directe du téléphone. Ainsi, les conducteurs peuvent prendre des appels au volant sans avoir à toucher ce dernier. Ils doivent donc s’assurer que leur téléphone portable est correctement connecté au kit et que les boutons de contrôle sont facilement accessibles.

Téléchargez sur Play store ou App Store l’application mobile du Code de la route si vous souhaitez en connaître davantage. Vous pouvez y trouver quelques-unes des 40 questions éventuelles susceptibles de constituer votre épreuve du permis.

Les sanctions pénales prévues pour l’utilisation du téléphone portable au volant

Le législateur a prévu des sanctions pour les conducteurs qui ne respectent pas les dispositions. Selon la loi, les conducteurs qui enfreignent l’interdiction de tenir un téléphone portable en main lors de la conduite encourent des sanctions pénales. Ces dernières comprennent une amende de 135 euros et une perte de 3 points sur le permis de conduire du conducteur.

Ce qui peut entraîner un refus de votre dossier si vous êtes candidat à un concours. En cas de récidive, la loi prévoit une amende de 1500 euros et un retrait de 6 points sur le permis du conducteur concerné.

Les sanctions peuvent être encore plus sévères dans certains cas. À titre d’exemple, dans le cas où l’utilisation du téléphone portable au volant a conduit à un accident de la route et a entraîné un blessé. Si le choc routier a entraîné un mort, le conducteur peut être poursuivi pour homicide involontaire ou pour distraction au volant. Ce qui peut entraîner des peines plus lourdes en cas de condamnation.

Les risques liés à l’utilisation du téléphone portable au volant

L’utilisation du téléphone portable peut entraîner de nombreux accidents de la route. En effet, le fait de se concentrer sur son téléphone portable peut vous distraire de votre environnement routier. Ce qui entraîne une diminution de la vigilance et donc une réaction plus lente en cas de danger.

L’utilisation au volant du téléphone portable augmente considérablement les chances d’un accident. Le conducteur qui est concentré sur la manipulation de son appareil peut rapidement perdre le contrôle de son véhicule en cas de situation d’urgence. Le chauffeur distrait ne peut donc pas vite remarquer les autres conducteurs, les piétons et les potentiels obstacles en cas de danger.

Si un conducteur de véhicule est en communication téléphonique, il prend plus de temps à réagir et peut entrer en collision avec un autre usager. Comme conséquences probables, on peut évoquer des blessés graves, des pertes en vie humaine, etc.

L’usage du téléphone portable peut également augmenter la fatigue oculaire chez le conducteur. Le fait de se concentrer sur l’appareil peut réduire la capacité du conducteur à rester éveillé sur la route.

Par ailleurs, l’autre cas à mentionner est la conduite en état d’ivresse. Manipuler un portable tout en ayant consommé de l’alcool apparaît comme une faute extrême selon les textes du Code de la route. Face à ces risques, les conducteurs doivent être conscients de leurs responsabilités sur la route et s’abstenir d’utiliser leur téléphone pendant la conduite.

En conclusion, le Code de la route impose des restrictions strictes pour les conducteurs qui utilisent le téléphone portable au volant. Les conducteurs doivent être prudents et prendre conscience des risques et conséquences liés à l’utilisation de leur outil de communication au volant.