28 novembre 2022
Comment se passe un stage de récupération de points ?

Comment se passe un stage de récupération de points ?

Si vous vous retrouvez dans la situation où vous devez effectuer un stage de récupération de points, c’est probablement que vous avez poussé le bouchon un peu trop loin. Blague à part, il est important que vous soyez informés sur le déroulement d’un stage de récupération de points. Aussi appelé stage de sensibilisation à la sécurité routière, ce stage assez particulier se déroule sur deux jours consécutifs. Alors, cette fois-ci, attachez bien votre ceinture, car la journée risque de vous paraître longue.

Le déroulement du stage de récupération de points

Maintenant que vous vous retrouvez dans cette situation, il vous faut prendre connaissance de la durée et des heures auxquelles vous devrez vous plier lors de votre stage de récupération de points. Sachez d’abord que ce stage, cette formation, est prévu pour une durée totale de 14h. Oui oui, à 14h, vous ne rêvez pas. Mais, pas de panique, ces 14h sont dispatchées en deux journées.

Ainsi, la formation commence généralement à 9h et se termine à 17h. Un peu comme les horaires d’une journée de travail classique lorsque l’on travaille dans les bureaux. Vous disposerez d’une heure pour manger le midi et de quelques pauses octroyées par le ou les intervenants en charge du stage de sensibilisation à la sécurité routière.

En règle générale, ce stage de sensibilisation à la sécurité routière est mené par un formateur de moniteurs d’auto-école agréé ainsi qu’un psychologue. Le déroulement de ces stages peut parfois varier en fonction des organisateurs et surtout, de la singularité de certains participants.

Quel programme lors du premier jour de stage ?

Le programme est plutôt simple et léger le premier jour. Tout d’abord, il y a l’accueil des stagiaires. Étape assez courte qui laisse ensuite place au traditionnel tour de table. Ce dernier permet de se présenter et d’expliquer pourquoi l’individu se retrouve dans cette situation. Ensuite, les intervenants prennent la parole et commencent la sensibilisation à la sécurité routière en abordant les généralités et les statistiques autour de ce domaine.

Vient l’étape de la logique de l’accident, puis de la perception du code de la route par les automobilistes présents dans la salle. Vous verrez qu’en fonction des automobilistes, la perception n’est pas la même. Et pour finir, les participants analysent des situations d’infractions. Voilà, la première journée de stage touche déjà à sa fin. Place à la seconde.

Quel programme lors du deuxième jour de stage ?

Soyez rassurés, il n’existe pas de contrôle de connaissances à l’issue de ces stages de sensibilisation à la sécurité routière. Votre présence sera le seul justificatif demandé pour vous octroyer la récupération de 4 points ou moins sur votre permis de conduire.

Mais avant ça, la deuxième journée de stage vous réserve un programme chargé en informations. Vous commencerez par un exemple d’accident que vous devrez analyser selon différents critères, pour ensuite aborder les limites des véhicules et une sensibilisation poussée sur les effets de l’alcool et de la drogue au volant.

Vous terminerez cette journée par une conclusion synthétisée en un tour de table ou chacun prendra la parole. Et voilà, votre stage de récupération de points touche à sa fin.